Comment et pourquoi isoler son ballon d’eau chaude ?

Isoler le ballon d’eau chaude vous permet de limiter les déperditions thermiques. Cette initiative peut apporter une nette amélioration dans le rendement du chauffe-eau. De ce fait, elle peut  avoir un impact bénéfique dans votre budget familial en réduisant vos factures mensuelles, notamment dans la rubrique énergie. Composante essentielle dans le confort de la maison, le ballon d’eau chaude mérite que vous vous en occupiez pour qu’il donne son plein rendement.

 

La composition d’un ballon d’eau chaude

Un élément essentiel du confort

Le ballon d’eau chaude ou appareil à accumulation est un dispositif qui stocke l’eau chauffée dans un réservoir confiné. Il est constitué par un certain nombre d’éléments qui se combinent. Cet ensemble d’éléments forment pour sa part un véritable système qui, s’il fonctionne bien, apporte le confort dans la maison.

Description du matériel

 

Que trouve-t-on dans un ballon d’eau chaude ?

  • La cuve : c’est le premier élément indispensable qui compose le ballon d’eau chaude. Elle est fabriquée en acier émaillé ou inoxydable.
  • La résistance électrique : pièce installée à la base de la cuve, elle constitue l’élément fondamental du système. Cette résistance peut être :
    • une résistance stéatite : elle est enveloppée dans un fourreau et n’est pas en contact direct avec l’eau, ce qui la protège des dépôts calcaires ;
    • une résistance immergée ou blindée : elle est en contact direct avec l’eau, ce qui l’expose aux dépôts calcaires
  • L’arrivée d’eau froide : un conduit, au même niveau que la résistance amène l’eau froide dans la cuve ;
  • le départ d’eau chaude : un conduit dont le bout se situe dans la partie haute de la cuve. Il a pour fonction d’aspirer l’eau chaude et l’évacue vers le robinet ;
  • un thermostat : appareil de régulation de la température protégé dans un boîtier qui constitue le socle de la cuve pour les appareils verticaux ;
  • une mousse isolante, généralement du polyuréthane, recouvre la cuve et son contenu et l’isole de la paroi de la jaquette.
  • un groupe de sécurité hydraulique : dispositif destiné à contrôler et réguler la pression à l’intérieur de la cuve ;
  • une carrosserie de protection laquée qu’on appelle aussi jaquette.

 

Les matériaux isolants

L’isolation du ballon d’eau chaude peut se faire à l’aide de divers matériaux isolants dont les performances ne sont pas les mêmes tout comme leurs prix :

  • la laine de verre : elle a l’avantage d’être bon marché ; matériau léger, elle est facile à mettre en place et ne présente pas de menace pour la santé humaine ;
  • la laine de roche : matériau léger, elle est facile à mettre en place et recyclable, elle ne présente pas, elle non plus, de menace pour la santé humaine ;
  • l’ouate de cellulose : quoique bon marché n’est pas sans risque parce que les produits pour la rendre ininflammable peuvent avoir des effets sur l’appareil respiratoire de celui qui l’installe
  • le polyuréthane : de résistance mécanique élevée, il a une bonne résistance à l’humidité mais provoque une irritation en cas de contact prolongé. De plus il dégage un gaz toxique en cas d’incendie.

 

Comment isoler son ballon d’eau chaude

Quand procéder à l’isolation ?

Quand le chauffe-eau se trouve dans une pièce froide ou quand il est chaud quand on le touche, il est temps d’effectuer son isolation. Ainsi, la précaution à prendre serait de ne pas installer le chauffe-eau dans la cave ou dans le garage.

Pose de l’isolant

Après avoir pris soin de bien mesurer les différentes parties du ballon d’eau chaude avec un mètre ruban, découpez l’isolant aux dimensions de l’appareil et faire un enroulement posé de la cuve. Prenez soin de découper l’isolant en contournant les conduites d’arrivée et de départ d’eau.

Eviter le pont thermique

A la fin de l’opération, le chauffe-eau aura pris l’aspect d’un appareil bien emmitouflé qui ne laissera aucune opportunité au pont thermique d’apparaître ; le pont thermique étant la faille qui empêche l’isolation d’être entièrement effective.

Le placard, un isolant préexistant

Installer le ballon d’eau chaude dans un placard peut tout aussi bien être une isolation efficace. Vous aurez pris soin de supprimer la partie basse du placard en prévision des travaux d’entretien à venir au niveau du groupe de sécurité.

Ce dispositif pourra ainsi évacuer les fuites d’eau vers l’extérieur sans imbiber le placard. Il ne reste alors plus qu’à tapisser chacune des faces intérieures du placard avec l’isolant et colmater ainsi les éventuels interstices du bois du placard.

Isolant préfabriqué

Le commerce met désormais à disposition des utilisateurs des couvertures isolantes adaptées à des réservoirs de gros calibres, de 150 à 225 litres. Ces isolants préfabriqués ne nécessitent plus que quelques ajustements pour les adapter de façon optimale aux formes de l’appareil à recouvrir.

Pourquoi isoler son ballon d’eau chaude

Isoler pour économiser

Isoler le ballon d’eau chaude, c’est vous éviter que les déperditions thermiques ne viennent alourdir les dépenses énergétiques. Investir dans les travaux et les matériaux d’isolation du cumulus est de ce fait, une initiative que vous pourriez prendre pour des considérations à court terme – économie dans les factures énergétiques à payer – et pour une vision à long terme – ne pas gaspiller des ressources énergétiques auxquelles les générations futures ont droit.

Eviter les solutions rapides mais dommageables

Dans cette optique d’environnement sociétal, vous aurez soin à n’utiliser aucun matériau contenant des composés nocifs tels que l’hydrochloro-fluorocarbones (HCFC), le chlorofluorocarbone (CFC) ou des composés organiques volatiles (COV) pour leur impact avéré dans le phénomène d’effet de serre et de dégât pour la couche d’ozone.

Réduire l’attente

Les pertes viennent généralement du transfert thermique au niveau des connexions hydrauliques. Certains calculs ont montré que le fait de recouvrir le ballon d’eau chaude peut réduire les pertes en attente à moins de 25 watts. Il faut savoir, en effet, que le trajet de l’eau chaude dans la tuyauterie provoque une perte en calories non négligeable qui fait qu’on doive attendre un certain temps avant que l’eau ne retrouve la température voulue. Il serait tout à fait indiqué d’installer le chauffe-eau le plus près possible de la salle de bain afin de réduire l’importance des canalisations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *