Tout savoir sur le chauffage mural

Tout savoir sur le chauffage mural

Les moyens de chauffage pour chaque pièce de la maison sont largement variés de nos jours. Le chauffage mural qui se démarque par sa performance et sa discrétion est un des plus prisés, que ce soit en nouvelle construction ou en rénovation. Invisible mais parfaitement efficace, ce dispositif convient à la majorité des habitations, quelle qu’en soit la superficie.

Quel est le principe de fonctionnement du chauffage mural ?

Comme son nom l’indique, le chauffage mural est constitué de tuyaux dissimulés dans les murs de la maison. Alimentés à l’aide d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière, ces tubes de circulation d’eau chaude permettent la transmission par convection de la chaleur aux murs qui, à leur tour, diffusent celle-ci par rayonnement dans les pièces de la résidence.

Afin d’assurer correctement leur fonction, les tuyaux sont installés par des spécialistes selon 5 manières différentes :

  • Incorporés à l’intérieur des panneaux à fixer au mur
  • Intégrés dans des briques alvéolées au moment de la construction du mur
  • Fixés à des rails qui sont déjà cloués aux murs de la maison
  • Fixés à des blocs treillis équipés de « vides techniques » préformés.
  • Posés à la suite d’un panneau de contre-cloison.

Remarque :

La présence du système de chauffage mural n’empêche, en aucun cas, la couverture du mur par de l’enduit, du papier peint, ou du carrelage classique.

Quels sont les points forts du système de chauffage mural ?

Le chauffage mural présente de nombreux avantages, aussi bien en termes d’installation qu’en termes de fonctionnalités :

La discrétion :

  • Totalement invisible
  • Plus besoin de fixer des radiateurs au mur
  • Non encombrant

Le degré de confort :

  • Le niveau de chauffage est homogène dans toute la pièce concernée
  • Absence de circulation d’air, donc absence de poussière et d’acariens
  • Idéal pour les personnes allergiques

Le système de chauffage :

  • Accumulation progressive de la chaleur
  • Restitution douce et durable de la chaleur

La consommation :

  • Très économique (faible consommation d’énergie, entrainant une baisse considérable de la facture)
  • Température de chauffe à seulement 18° C (contre 21° C pour les convecteurs)

La fonctionnalité :

  • Peut être couplé à une pompe à chaleur
  • Peut servir de dispositif de rafraichissement d’intérieur en saison chaude

L’installation :

  • Facile à mettre en place par rapport à un chauffage au sol

Quels peuvent être les désavantages du chauffage mural ?

Le chauffage mural présente quelques inconvénients qui, cependant, ne l’empêchent pas d’assurer convenablement ses fonctions :

  • Temps de chauffe :

Par rapport à un convecteur habituel, le système de chauffage au mur met beaucoup plus de temps pour atteindre la température voulue.

  • Surface habitable réduite :

En fonction du type d’installation choisi, le chauffage mural peut engendrer une perte de surface habitable. Cela se manifeste surtout lorsque les dispositifs utilisés sont encombrants.

  • Agencement des meubles :

Pour ne pas limiter le rayonnement, il n’est pas très pratique de placer des meubles imposants contre le mur dans le cadre d’un chauffage mural. La présence de ces mobiliers pourrait affecter la performance du dispositif que celui-ci risque de ne pas chauffer la pièce comme il faut.

À noter :

Il est essentiel de bien faire attention au moment de placer des tableaux ou des cadres au mur. Si, par inadvertance, les tuyaux sont percés, le système de chauffage en entier peut être perturbé et les coûts relatifs à sa remise à neuf risquent d’être très élevés. Pour réduire les coûts de réparation, il est possible de trouver des pièces détachées chaudière, sur internet. Ces dernières reviennent souvent moins cher qu’en magasin.

À quel prix s’élève généralement la mise en place du système de chauffage au mur ?

D’une manière générale, la mise en place d’un chauffage mural requiert beaucoup d’attention, surtout pour les murs extérieurs qui ne sont pas parfaitement isolés. Il est ainsi évident que le coût des travaux y afférents soit plus élevé par rapport au système de chauffage au sol ou au plafond.

Le coût du chauffage mural est d’environ 100 euros par mètre carré. Ce prix inclut évidemment l’achat de tous les accessoires nécessaires et la mise en place proprement dite du dispositif.

À titre d’information, il faut savoir que pour une pièce de 40 mètres carrés de surface habitable, il faut au moins 20 mètres carrés de chauffage mural. Il faut donc adapter l’envergure de l’installation en fonction de la superficie de chaque pièce de la maison. Bien évidemment, cette proportion reste valable sous certaines conditions, dont les suivantes :

  • Les murs doivent bénéficier d’un excellent niveau d’isolation.
  • Chaque pièce doit être bien dégagée en permanence.
  • Les tuyaux doivent être recouverts de film métallique.
  • Le dispositif doit être doté de purgeurs disposés à l’étage supérieur à la pièce où le système est installé. Ce système de purge peu être manuel ou automatisé selon les possibilités.

Conseil, il en va de même pour les pièces détachées chaufe-eau, nous vous recommandons de regarder sur internet car vous pourrez avoir des meilleurs prix.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.