Le chauffage d’appoint : utile ou pas ?

Le chauffage d’appoint est différent du chauffage central par son principe de son fonctionnement. Si le deuxième est pratiquement autonome pour chauffer toute la résidence, le premier est un dispositif pour usage local, et donc limité. Par principe, la fonction du chauffage d’appoint est d’apporter de la chaleur dans une ou quelques pièces de la maison seulement.

Bien qu’il ne permette pas de chauffer l’ensemble de la maison, le chauffage d’appoint est toujours utile. En effet, il :

  • Complète le système de chauffage principal de la résidence en cas de besoin.
  • Il remplace l’ensemble du chauffage quand celui-ci tombe en panne

À quel moment le chauffage d’appoint est-il utilisé en général ?

Si vous disposez déjà d’un système de chauffage permanent, voici à quoi le chauffage d’appoint peut servir :

  • Chauffer la maison en cas de froid passager, en dehors des saisons glaciales.
  • Apporter de la chaleur aux pièces qui sont dépourvues de radiateurs.
  • Chauffer en intégralité les studios et les maisons de moins de 2 pièces (l’installation d’un grand dispositif de chauffage n’est pas forcément utile dans des habitations de petite taille).

Quelles sont les variétés de chauffage d’appoint existantes ?

À ce jour, le chauffage d’appoint est disponible en 2 modèles :

Chacune de ces versions présente des avantages et des inconvénients sur de nombreux points. Pour avoir un aperçu de ce que ces dispositifs peuvent vous offrir, référez-vous au tableau suivant :

Déclinaison de chauffage Avantages Inconvénients
Radiateur électrique (pour tous les modèles) ·    Mise en marche simplifiée

·    Réglage précis de niveau de la chaleur

·    Montée de température ultra rapide

·    Disponible en différentes tailles et formes

·    Propre (pas de CO2 dégagé)

·    Peut être sur roulettes ou fixé au mur

·    Convient surtout aux petites pièces

·    Coût de consommation très élevé

Poêles (bois, gaz, pétrole, fuel) ·    Haute performance

·    Répartition égale de la chaleur dans chaque pièce

·    100 % écologique (le bois uniquement)

·    Beaucoup moins cher

·    Idéal pour les grandes pièces à vivre

·    Convient aux espaces annexes comme les ateliers, les buanderies, les caves, les greniers, ou encore les garages

·    Volumineux

·    Peu esthétique

·    Dégage du CO2

·    Doit parfois être raccordé au conduit de fumée

·    Nécessite un espace de stockage pour le bois, le pétrole, ou le gaz

 

 

En vous référant au tableau, il vous est déjà possible de déterminer le type de chauffage d’appoint qui pourrait vous convenir. Pensez toutefois au critère « prix » avant de vous fixer sur votre choix définitif. Bien évidemment, tenez compte également de la taille de votre maison et de la raison pour laquelle vous devez vous procurer un chauffage d’appoint.

Quel est le prix actuel sur le marché en termes de chauffage d’appoint ?

Le prix des poêles et des radiateurs électriques varie selon le design et la puissance du dispositif choisi. Sachez cependant que le coût afférent au chauffage ne se limite pas seulement au prix d’achat. Il faut également tenir compte de la consommation de l’appareil une fois mis en marche.

Quel que soit votre budget, sachez qu’il vous est tout à fait possible d’avoir le chauffage d’appoint qui vous convient. Il se trouve que ce produit est accessible dès 25 euros.

Voici à titre indicatif le coût de chaque type de chauffage d’appoint, avec le prix de l’énergie consommé lors de l’utilisation :

Type de produit Prix du dispositif Coût de la consommation
Poêle (tout combustible confondu) 125 euros – 600 euros 0,05 euro à 0,15 euro par kWh
Radiateur électrique 35 euros – 1 250 euros 0,12 euro par kWh

 

Faut-il faire appel à un professionnel pour installer un chauffage d’appoint ?

Oui et non. Si vous décidez d’opter pour un chauffage électrique, il n’est pas nécessaire que vous contactiez une entreprise spécialisée. En effet, le radiateur électrique est souvent équipé de roulettes vous permettant de le déplacer de pièce en pièce dans la maison. Vous n’avez pas besoin de le raccorder à quoi que ce soit, un simple branchement à une prise peut suffire pour le mettre en marche. Vous adoptez toujours le même procédé, et ce, même si vous optez pour une version de radiateur à accrocher au mur.

Si vous vous tournez vers une poêle par contre, c’est là que vous pourriez avoir besoin des services d’un technicien qualifié. Pour le raccorder au conduit de fumée par exemple, si vous ne maitrisez pas l’opération, vous devez contacter un spécialiste en la matière. Cependant, si vos êtes un expert en bricolage, vous pourrez quand même vous y adonner, mais le résultat de votre opération n’est pas garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *