Chaudière en inox : avantages et inconvénients

Le principal souci qui hante l’utilisateur à l’achat de la chaudière est la question de durabilité. Du fait de la nature de l’eau qui y transite et l’usure inévitable avec le temps, la chaudière est mise à rude épreuve. La recherche a mis au point un matériau qui a prouvé sa grande résistance. Le ballon inox est un produit haut de gamme car il a l’avantage d’être aussi solide qu’esthétique. La chaudière, une pièce essentielle pour le confort de la maison, bénéficie toujours davantage d’améliorations et l’acier inoxydable est une réussite en termes de robustesse.

Les propriétés de l’acier inoxydable

Les aciers inoxydables sont des groupes de métaux à base de fer contenant au moins 10% de chrome et au plus 1,2% de carbone. Les aciers inoxydables permettent d’avoir un matériel en acier très résistant :

  • à la rouille,
  • à la corrosion,
  • au dioxyde de carbone,
  • à l’humidité,
  • au soufre,
  • aux composés de chlorure,
  • aux substances chimiques,
  • aux conditions extrêmes telles que des températures très froides.

L’oxyde de chrome – le CrO – fait barrage à l’oxygène et à l’humidité et protège ainsi le fer contre la plupart des corrosions. De là vient le terme consacré d’inoxydable.

Améliorations technologiques

Une couche très fine fait que le métal reste brillant, protégé par ce « film passif ». Cette avancée technique est due au français Berthier qui découvre au XIXe siècle que le fer est plus résistant à certains acides quand il est allié au chrome.

Cette trouvaille a été affinée par les Allemands au début du XXe siècle où un traitement du nickel et du chrome à chaud, dosé de façon précise a permis d’obtenir une résistance optimale à la corrosion et de bonnes propriétés mécaniques.

L’acier obtenu à partir de toutes ces améliorations est résistant à l’eau, à la vapeur, à l’humidité atmosphérique et à l’acide alimentaire.

Un matériau très performant

Le ballon en inox constitue le ballon haut de gamme. Il répond parfaitement aux exigences d’hygiène et de durabilité du fait des propriétés de l’acier inoxydable. Toutes les branches des activités humaines utilisent l’acier inoxydable : de l’alimentaire au nucléaire, en passant par les transports, la chimie, le médical, le spatial ou l’aéronautique et bien d’autres domaines, tels que la production de boisson, par exemple. La surface très homogène qu’il présente reste longtemps efficace même si on l’utilise de façon continuelle ; il ne nécessite pas d’entretien particulier.

Aujourd’hui l’inox et la fonte d’aluminium sont les plus utilisés par les industriels. L’inox ne se corrode pas, mais il est toutefois difficile à travailler, l’aluminium, quant à lui, est sujet à la perforation après une longue période d’usage mais il est plus facile à travailler.

L’inox, un matériau qui a révolutionné la qualité de la chaudière

Une couche passive très fine se forme à la surface de l’acier suite à une réaction chimique créée par le contact du chrome avec l’oxygène de l’air ou de l’eau.  Cette couche fine empêche les substances corrosives d’atteindre le métal. Sa principale particularité est qu’elle peut se reformer en l’espace d’une fraction de seconde s’il arrive que certains effets extérieurs viennent à l’endommager.

On améliore ainsi la qualité de l’acier avec l’ajout de nickel, de molybdène et d’autres éléments d’alliage. Il faut dire que la qualité de la surface compte pour beaucoup dans la résistance à la corrosion. Cette surface doit être lisse et homogène pour donner la plus grande résistance possible aux attaques des substances corrosives. La présence d’aspérités peut, en effet, entraîner la pénétration et le dépôt de particules de rouille.

Ce qui doit guider le choix d’une chaudière en inox

Avant toute acquisition de chaudière en inox, il faudrait connaître les propriétés des eaux de distribution. Il convient ainsi d’avoir une certaine idée sur le pH de l’eau pour déterminer son agressivité. Les différentes substances  que l’eau contient interagissent les unes avec les autres pour devenir des agents corrosifs qui peuvent attaquer les parois de la chaudière. Les connaissant, on est à même de trouver la meilleure combinaison pour le type de protection à mettre en place. En d’autres termes, la qualité de l’eau conditionne le choix du matériau à choisir pour la chaudière.

Pour déterminer le type d’acier inoxydable à choisir pour la chaudière, il faut voir sa tenue à la corrosion humide ou sèche.

Etant entendu que la qualité de l’eau constitue un facteur déterminant pour la durabilité de la chaudière, il faut choisir celle qui a la protection la mieux adaptée aux propriétés de l’eau à y stocker. Le plus prudent est toujours d’opter pour la chaudière en inox. Celle-ci est à même de résister aux divers éléments qui sont en soi des menaces pour la chaudière :

  • le pH de l’eau: plus celui-ci est bas, plus l’eau est agressive et dissout les métaux ;
  • la dureté de l’eau: constituée par la quantité de calcium et de magnésium présents dans l’eau et que celle-ci dépose sur les surfaces de chauffe ;
  • le dioxyde de carbone agressif : résultat de la dureté de l’eau, celui-ci influe sur l’agressivité de l’eau sur les parois du récipient ;

Avantages d’un ballon d’eau chaude en inox

Au vu de tout ce qui vient d’être reporté, le ballon d’eau chaude en inox est le plus indiqué pour assurer la longévité du matériel et pour donner le meilleur rendement.

Le matériau résiste bien à la corrosion ainsi qu’aux variations de température. L’usure et la dégradation sont mieux supportées par l’inox qui a prouvé ses qualités de robustesse.

Les propriétés antistatiques de l’inox expliquent son aspect toujours luisant. Son aspect lisse donne peu de possibilité à la poussière de s’y accrocher.

Le matériau est le mieux adapté au respect rigoureux des règles d’hygiène. Le contact alimentaire et les applications médicales sont facilement gérés du fait de la simplicité en termes de nettoyage. C’est la raison pour laquelle les milieux de la restauration, des manipulations d’intrants médicinaux et des laboratoires trouvent en l’inox le matériau idéal.

L’inox ne nécessite pas d’entretien particulier, mis à part le nettoyage grandement facilité par sa surface lisse.

Contrairement aux idées reçues, l’inox est parfaitement soudable ; il faut simplement utiliser le matériel adéquat pour réaliser le travail.

L’inox et l’environnement

L’acier inoxydable est 100%  recyclable dans la mesure où il est obtenu à partir de chutes de métal refondu. L’inox n’est pas censé polluer les sols ou les eaux souterraines puisque sa forme est insoluble. De plus, tous les articles fabriqués en inox sont classés comme non dangereux, écologiquement parlant.

La seule ombre au tableau quant à parler de chaudière en inox est son coût élevé. Il est vrai que son design, sa fonctionnalité et son mode de fabrication la destinent encore à l’heure actuelle à une clientèle nantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.