Tout savoir sur le chauffage gaz basse température

Un chauffage à gaz à basse température est un système de chauffage au rendement très élevé. Son principal atout est le fait de vous procurer d’importantes économies d’énergie. Ce type de chaudière à gaz va bruler le combustible et dégage par la suite une chaleur qui va faire monter la température de l’eau sanitaire dans toute la maison. Les fumées vont être rejetées à basse température. Ceci va permettre d’assurer un meilleur rendement.

 

Ce qui le différencie de la chaudière à condensation est la température et le prix. En effet, la chaudière basse température est le système de chauffage le moins cher du marché. Il convient très bien aux moyens et aux petits budgets. La chaudière basse température est économique. Par rapport à une chaudière classique, vous allez réaliser entre 10 à 15% d’économies sur vos factures.

 

 

Comment fonctionne le chauffage à gaz à basse température ?

Le chauffage à gaz à basse température fonctionne en réduisant la température des fumées de 120°C si les chauffages ordinaires affichent une température de fumées de 300°C. Ce système de chauffage va également chauffer l’eau sanitaire à 38°C. Cette température est considérable face à celle affichée par les anciens chauffages qui est à 70°C. Pour assurer un meilleur rendement, il est nécessaire d’associer le chauffage à gaz à basse température avec des planchers chauffants ou des radiateurs.

 

Les brûleurs

Comme tout système de chauffage, celui à gaz à basse température fonctionne principalement avec des bruleurs. De ce fait, l’eau va être chauffée et diffusée le long des tuyaux afin d’alimenter les radiateurs. L’eau va être chauffée à 50°C. Votre chauffage va alors consommer moins de gaz, d’où son potentiel à contribuer à l’économie d’énergie.

 

L’évacuation des fumées

Le chauffage à gaz à basse température va générer la production de fumée. C’est d’ailleurs le cas de tous les systèmes de chauffage. Pour assurer la protection contre l’humidité, un tuyau va canaliser les fumées. Ces dernières seront ventousées à l’extérieur de la maison.

 

 

Comment choisir un chauffage à gaz à basse température ?

Il est temps de choisir de chauffage et vous ne savez pas quel modèle est adapté le mieux à vos besoins ? Voici quelques critères pour résoudre cette question.

 

Les types de chauffage à gaz à basse température

Il existe deux types de chauffage à gaz à basse température. Ici, le choix va uniquement dépendre de votre habitation.

 

La capacité du chauffage à gaz à basse température

La capacité du chauffage à gaz à basse température est importante dans le choix de l’appareil. Elle va dépendre en fait de l’utilisation de la machine : va-t-elle servir uniquement de chauffage central ou en plus de cela, elle va assurer la production d’eau chaude pour la maison ? Optez alors pour :

 

 

Les mesures énergétiques du chauffage à gaz à basse température

Une fois que vous avez choisi le modèle ainsi que la capacité du chauffage à gaz à basse température, passez maintenant à sa capacité énergétique. Il en existe trois types :

 

 

Choisir la puissance du chauffage à gaz à basse température

La puissance du chauffage à gaz à basse température est un élément clé qu’il ne faut pas négliger. La puissance dépend de votre logement.

Les points forts et les points faibles d’un chauffage à gaz à basse température

Les points forts d’un chauffage à gaz à basse température

Les points faibles d’un chauffage à gaz à basse température

Vous souhaitez installer un système de chauffage dans votre habitat ? Il est alors important de définir le budget y afférant afin de vous préparer aux différents coûts au niveau :

Le prix du chauffage va en fait dépendre de plusieurs critères et surtout de l’appareil et du type d’équipement nécessaire à son installation. À côté des dépenses courantes, le chauffage est l’un des frais les plus importants des charges d’une famille. Afin de faire une analyse correcte de vos futures dépenses, il est primordial de tenir compte du prix d’achat et d’entretien.

 

 

Les prix des systèmes de chauffage central au gaz

Pour le système de chauffage central au gaz, les prix sont très différents sur le marché. Tout va dépendre de la marque de l’appareil, de sa capacité énergétique et de son rendement.

La chaudière

Le prix de la chaudière dépend principalement de sa source d’énergie.

La pompe à chaleur

La cheminée

Pour acheter une cheminée, prévoyez entre 200 à 500 euros pour celle qui va assurer la distribution de chaleur. La cheminée récupératrice d’eau va de 300 à 1 600 euros.

 

 

Le prix des systèmes de diffusion

Avec le prix du chauffage, vous devez également calculer le prix des systèmes de diffusion.

Les radiateurs

Le chauffage au sol

Le chauffage au plafond va de 60 à 100 euros le m² et enfin le chauffage mural va de 100 à 120 euros le m².

 

 

Les aides financières pour l’achat et l’installation d’un chauffage au gaz

En installant un chauffage à gaz, vous allez réaliser une économie d’énergie. Alors, il est possible de bénéficier des aides et des subventions destinées pour l’achat et l’installation de votre système de chauffage. Vous disposerez alors du crédit d’impôt, de la TVA réduite et de l’éco prêt à taux 0. Le but de l’État et de tous ses partenaires vise à réduire la consommation d’énergie dans les ménages français. De ce fait, chacun pourra profiter d’une facture d’énergie raisonnable. Le second but reste la diminution des émissions de gaz à effet de serre qui est mauvais pour la santé et pour l’environnement.

 

 

Le crédit d’impôt pour l’achat et l’installation d’un chauffage au gaz

Le crédit d’impôt est une sorte de financement accordé par l’État. Il est octroyé afin de permettre aux ménages français de se procurer des équipements utiles dans leur vie quotidienne. Concrètement, le crédit d’impôt est délivré sous forme de déduction fiscale pour toutes les personnes imposables. Si tel n’est pas le cas, il peut être délivré sous forme de chèque du Trésor Public.

 

Le montant du crédit d’impôt

 

Le montant du crédit d’impôt est révisé tous les 5 ans. Si vous faites des dépenses concernant votre chauffage (achat d’équipement, installation de matériel, etc.), le crédit sera renouvelé.

 

Le crédit d’impôt et le matériel de chauffage

Concernant l’achat de vos matériels pour le chauffage, le crédit d’impôt va financer :

 

 

La TVA réduite pour l’achat et l’installation d’un chauffage au gaz

Il est possible de bénéficier de la TVA réduite pour l’achat et l’installation d’un chauffage au gaz. Au lieu d’être taxé à 20 %, vous allez obtenir une réduction considérable jusqu’à un taux de TVA de 5,5% qui va s’appliquer sur l’achat du matériel et de la main d’œuvre.

Les conditions pour obtenir la TVA réduite

Pour bénéficier de la TVA réduite, il existe quelques conditions :

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est accordé par les banques partenaires de l’État pour tous ceux qui souhaitent obtenir le chauffage. Ce type de prêt peut aller jusqu’à 30 000 euros sans un seul centime d’intérêt de remboursement. Pour l’obtenir, votre logement doit être construit avant 1 990. Aussi, l’habitat doit être occupé comme étant une résidence principale. La condition principale d’obtention du prêt à taux zéro est que l’achat de tous les matériels pour le chauffage doit s’effectuer auprès d’un professionnel qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement) ainsi que son installation. Tout le monde peut bénéficier d’un éco prêt à taux zéro. Il ne nécessite aucune condition de ressources.

Vous venez d’acquérir un chauffage au gaz ou vous en disposez déjà ? Sachez qu’il est important, voire primordial de l’entretenir correctement. En effectuant régulièrement des entretiens, vous bénéficierez de plusieurs avantages.

D’ailleurs, la règlementation sanitaire en France qui date de 1978 oblige une visite et un entretien des chauffages au gaz par un plombier professionnel agréé par l’État. Cet expert doit être certifié PG ou Professionnel du Gaz naturel ou propane.

Pourquoi entretenir un chauffage au gaz annuellement ?

Il est nécessaire d’entretenir un chauffage au gaz tous les ans pour minoriser les risques d’accident causés par les installations défaillantes. Si vous n’entretenez pas annuellement votre appareil, votre assureur ne vous couvrira pas en cas de sinistre.

Éviter les accidents domestiques

L’entretien du système de chauffage a pour principal but d’éviter les accidents domestiques comme l’intoxication au monoxyde de carbone ou pire les incendies. Sachez que le monoxyde de carbone est difficilement détectable parce qu’on ne peut pas le voir ni sentir son odeur.

Avoir la tranquillité d’esprit

En dehors de ce principal but de l’entretien annuel du chauffage au gaz, vous aurez une tranquillité d’esprit face aux risques qu’il peut y avoir en cas d’installation défectueuse.

 

Comment entretenir un chauffage au gaz annuellement ?

L’entretien du chauffage au gaz doit se faire obligatoirement tous les ans. Vous devez alors faire appel à un plombier professionnel agréé PG.

Les étapes de l’entretien d’un chauffage au gaz annuellement

L’entretien d’un chauffage au gaz doit s’effectuer annuellement pour éviter les risques qu’un foyer peut rencontrer au quotidien. Il est nécessaire de connaitre les étapes qui vont être réalisées par le plombier professionnel.  L’entretien annuel du chauffage au gaz comprend :

L’attestation de visite

Puisque l’entretien annuel de votre chauffage au gaz va être réalisé par un professionnel, il va vous délivrer une attestation officielle. Ce document va vous permettre de bénéficier de plusieurs aides et subventions proposées par l’État tel que l’éco prêt à taux 0, le crédit impôt ou encore l’ANAH. L’attestation de visite annuelle du chauffage au gaz comprend :

 

Dans quelle période de l’année dois-je entretenir mon chauffage au gaz ?

L’entretien annuel d’un chauffage au gaz est préconisé pour éviter plusieurs accidents ménagers. Mais la question se pose : quelle est la période propice pour l’entretenir dans l’année ? Eh bien, les experts conseillent l’été.

Pourquoi choisir la période estivale ?

Où trouver un professionnel pour entretenir un chauffage au gaz ?

Aujourd’hui, il est simple de trouver rapidement un plombier professionnel qualifié PG ou Professionnel du Gaz naturel ou propane. Il suffit de vous rendre dans un site spécialisé dans le domaine pour avoir toute une liste de plombier. Pour mieux vous aider dans votre choix, suivez les discussions dans les forums pour connaitre le meilleur plombier.

Quel est le prix de l’entretien d’un chauffage au gaz ?

Le coût de l’entretien d’un chauffage au gaz varie selon la région dans laquelle vous vous trouvez. Toutefois, compte au minimum 120 à 150 euros pour l’entretien et le ramonage du conduit de fumée. D’après l’ADEME ou l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, la vérification de votre chauffage au gaz annuelle permet encore d’économiser jusqu’à 12% d’énergie.

Est-ce que je bénéficie d’une aide pour l’entretien du chauffage au gaz ?

L’entretien annuel de votre chauffage au gaz ne permet pas de bénéficier d’une aide financière. En fait, les financements et les subventions initiées par l’État concernent uniquement l’achat et l’installation du chauffage au gaz et d’autres systèmes de chauffage. Encore, l’achat doit être réalisé auprès d’un professionnel ainsi que l’installation. D’ailleurs, pour bénéficier des aides et des subventions, vous devez présenter vos factures signées par un professionnel.

 

 

Des gestes simples pour entretenir le chauffage au gaz au quotidien

Comme dit précédemment, l’entretien annuel du chauffage au gaz doit s’effectuer par un professionnel agréé. Toutefois, il est permis, voire préconisé d’effectuer de temps à autre un petit entretien, sans technicité, pour préserver votre chauffage.

Pourquoi entretenir mon chauffage au gaz ?

Vous pouvez réaliser vous-même de temps à autre des petits gestes simples pour maintenirvotre chauffage au gaz. N’hésitez pas à demander au plombier professionnel lors de son passage chez vous comment entretenir votre appareil en attendant sa prochaine visite. Reportez-vous à ses instructions. Un petit entretien quotidien donnera une longue vie à votre appareil. Puisque le chauffage va être en bon état, vous ne dépenserez pas beaucoup de sous pour l’entretien annuel.

Les étapes pour entretenir le chauffage au gaz

Pour entretenir votre chauffage au gaz :

Il est important de savoir qu’il est déconseillé de toucher l’intérieur de l’appareil pour éviter tout dysfonctionnement.

En termes d’installation, il n’y a rien de plus simple que celle d’une chaudière gaz à condensation. Il suffit juste de déterminer l’endroit où le dispositif va être mis en place, que ce soit au sol ou sur un mur. Cependant, bien que l’opération puisse sembler facile, faire appel à un spécialiste pour s’en occuper est vivement recommandé. Il n’y a pas mieux qu’une entreprise spécialisée en la matière pour vous garantir une installation fiable et suivant les normes.

Tout ce qu’il faut savoir sur la mise en place d’une chaudière gaz à condensation :

Concernant les émetteurs :

Pour permettre une installation optimale d’une chaudière gaz à condensation, il faut un réseau de chauffage dans lequel les émetteurs sont fonctionnels à une température inférieure à 65  degrés. En effet, c’est grâce à une température relativement basse que les fumées de combustion puissent se condenser afin d‘augmenter le rendement du dispositif.

Bien évidemment, cela n’empêche pas la pose d’une chaudière gaz à condensation sur d‘autres types de radiateurs. Peu importe la température d’eau dégagée, ces derniers n’arrêteront pas pour autant de fonctionner. Si vous avez donc une certaine préférence pour les radiateurs à haute température, cela ne posera aucun souci pour ce qui est de la fonctionnalité de la chaudière. Mais dans ce cas, il est essentiel que le spécialiste en charge de la mise en place y fixe un système de régulation équipé d’une sonde extérieure afin de favoriser un maximum de condensation.

Remarque :

Avec un radiateur à haute température, les économies d’énergie sont souvent moins importantes.

Qu’en est-il de l’arrivée d’air ?

Quels que soient la taille de la pièce et son emplacement, il n’est pas utile de prévoir une entrée d’air lorsqu’il est question de chaudière gaz à condensation. En effet, c’est le conduit en ventouse qui se charge directement du prélèvement de l’air à l’extérieur.

Pour ce qui est de l’évacuation des fumées, ce processus est assuré par un conduit en PVC qui résiste parfaitement au niveau d’acidité des condensats. En d’autres termes, l’évacuation n’est donc plus assurée par une ventouse horizontale comme on a l’habitude de voir avec les autres variétés de chaudières, et ce, bien que cette ventouse soit plus simple d’installation et de loin moins chère.

Pour ce qui est de l’évacuation des condensats :                    

Il faut savoir que les condensats représentent des centaines de litres d’eau par jour. Il est donc nécessaire que le dispositif soit tout de suite raccordé au réseau des eaux usées afin de simplifier l’évacuation des condensats quand il s’agit de chaudière gaz à condensation.

La mise en place d’un filtre à condensats est également indispensable dans ce cas pour protéger l’ensemble des canalisations d’une éventuelle corrosion. Comme les eaux des fumées condensées sont toujours hyper acides, leur passage peut provoquer une irradiation des tuyaux.

Quant à la régulation :

Un système de régulation par sonde extérieure est recommandé afin d’optimiser les économies d’énergie. Installée en complément de la chaudière gaz à condensation, la sonde en question se chargera d’y transmettre les variations de température pour assurer un chauffage au plus près possible des besoins réels.

À noter :

La sonde est à mettre sur un mur extérieur de la maison et doit être à l’abri du vent et du soleil pour assurer au mieux sa fonction.

Qui faut-il contacter pour installer une chaudière gaz à condensation ?

La pire des erreurs est de faire soi-même l’installation de sa chaudière alors qu’on ne dispose pas des qualifications requises pour assurer l’opération. S’agissant d’un dispositif à gaz, la sécurité des occupants de la maison peut être mise en cause si jamais la mise en place n’est pas effectuée comme il se doit. Voilà pourquoi il est toujours nécessaire de se tourner vers une entreprise reconnue pour effectuer ce genre d’intervention.

Quels sont les avantages à tirer d’une entreprise spécialisée dans la mise en place d’une chaudière gaz à condensation ?

Vous pouvez bénéficier d’un certain nombre d’avantages si vous faites appel à une entreprise qualifiée pour la mise en place de votre chaudière gaz à condensation. En voici quelques-uns de ces atouts :

Certaines entreprises vous proposent également des services supplémentaires

La majorité des entreprises ne se contentent pas seulement d’installer votre chaudière. En effet, elles restent à votre entière disposition pour vous aider dans le choix de votre dispositif. Elles peuvent également vous le fournir et vous le livrer à domicile selon vos besoins. Pour ce qui est de la mise en service, elles s’en occupent sans problème avec l’aide d’une station technique agréée.

Quel est le budget à prévoir pour installer une chaudière gaz à condensation ?

Chaque entreprise a sa propre manière de facturer son intervention par rapport à l’envergure des travaux. Vous devez donc vous renseigner pour obtenir une fourchette de prix et voir si les sommes y étant proposées correspondent ou non à votre budget. Pour ce faire, il vous est suggéré de faire une demande de devis.

Une demande de devis, pourquoi ?

Avec une demande de devis, tous les détails de la prestation vous sont fournis avec leurs coûts respectifs. Vous pouvez donc vous préparer à l’avance pour ce qui est du montant à prévoir pour la réalisation de votre projet d’installation d’une chaudière gaz à condensation. De plus, si vous pensez contacter plusieurs prestataires, c’est à l’aide de leurs devis que vous pourrez faire une comparaison effective des prix à payer.

Demander un devis, est-ce compliqué ?

Avec l’évolution actuelle de la technologie, il vous est possible de faire une demande de devis en ligne. En vous rendant sur la page de l’entreprise concernée, il vous suffit de fournir les éléments suivants :